1er Chef de Troupe: Jean-Francois Moine

Vers la fin des années 1960, la communauté des Frères Maristes au Proche-Orient décide de quitter leur collège situé à Jounieh pour aller fonder un vaste collège avec une architecture moderne, sur une colline de la région du Metn-Nord. Ainsi naquit en 1967 le collège des Frères Maristes Champville (Champagnat - ville du nom de leur fondateur).

Dès le début de la première année scolaire 1967-1968, le coopérant français Jean-François Moine commença à rassembler les jeunes du Collège pour leur faire des activités diverses. Il créa ainsi avec l'aide de Richard Gay et Alain Madrange, deux autres français, la troupe "1ère Champville".

Jean-François fût nommé le 27 novembre 1967 officiellement chef de troupe.


Le groupe était initialement composé d'une meute de louveteaux (1re cheftaine : Araxie Tachdjian) et d'une troupe d'éclaireurs (1er chef : Jean-François Moine). Le 5 Juillet 1969, le groupe fut officiellement affilié au Quartier Général des Scouts du Liban sous le numéro d'ordre 1 Dik-el-Mehdi - Collège Mariste Champville qui deviendra en 1970 le Groupe Champville 6e Mont-Liban.

Maitrise de la Troupe "1ère Champville", de droite à gauche: CT Jean-François Moine, ACT Richard Gay, ACT Alain Madrange

Le 7 octobre 1969, le frère Nazario Maria fut officiellement nommé chef de groupe, titre qu'il portera jusqu'en 1985, année durant laquelle il tomba malade. Le frère Nazario consacra toute cette partie de sa vie (1969-1986) au groupe et aux scouts qu'il considérait tous comme ses propres enfants ; et on peut dire que tous les succès vécus par le groupe durant ces 30 ans d'existence sont dus à l'esprit du frère Nazario qui vit toujours dans les membres du groupe.

La première meute du groupe Champville fut fondée en 1967 et fut prise en charge par Araxie Tachdjian. Puis, en 1970, deux nouvelles meutes furent fondées pour satisfaire de plus en plus de jeunes qui voulaient faire part du mouvement. Mais pour des raisons inconnues, ces trois meutes ont été réunifiées en 1972. Cependant la 2e meute rouvrit en 1983, et la 3e en 1993.

Comme nous l'avons déjà dit la 1re troupe d'éclaireurs fut fondée en 1967. En octobre 1969, le Frère Nazario décida d'inaugurer une 2e troupe de pionniers pour pouvoir contenir un plus grand nombre de jeunes et assurer l'expansion du groupe. En 1986, la troupe des pionniers devient une troupe d'éclaireurs et en 1992, les deux troupes de Champville changèrent de nom : la 1re troupe devint la troupe Volcan et la 2e troupe la troupe Ouragan. De 1990 à 1992, les 2 troupes furent unifiées pour cause de guerre.

Une première tentative de fondation d'un clan à Champville eut lieu en 1969 avec le chef Claude Sozedde, mais le projet fut abandonné pour des raisons inconnues. Dix ans après, en 1979, le chef Paul Djambas forma de nouveau le clan pour assurer la continuité de la formation scoute de ceux qui quittaient la troupe.


En 1972, le Collège Mariste Champville étant devenu mixte, il était important de créer un mouvement scout féminin pour accueillir les filles du collège. Pour cela, l'année 1972/1973 vit la création de l'unité des Louvettes qui fut prise en charge par Mireille Ghosn et Hanane Féghali.

Quant aux éclaireuses, elles furent créées en 1976 par la cheftaine Nayla Hnein. Le modèle de cette nouvelle unité était similaire aux troupes mais avec une mentalité féminine.

L'unité des pionnières fut créée en 1987 par la cheftaine Nayla Zreik pour accueillir les guides qui ont atteint un certain âge et qui veulent continuer leur progression au sein du groupe.