La Branche « Eclaireuses » est la branche maitresse du Scoutisme. Le Louvetisme la prépare. La Route la continue. Les principes, buts et méthodes du Scoutisme, conçus initialement pour la Branche « Eclaireuses », y trouvent leur parfaite expression.

    Son objet essentiel est la formation de l’adolescent, pris au sortir de l’enfance et conduit à l’entrée de sa vie d’homme. Cette période est caractérisée par la crise de croissance continue que traverse le garçon pendant 4 à 5 ans, c’est-à-dire, suivant son degré  de précocité de 11-12 a 16-17 ans. L’âge central de la Branche « Eclaireuses » se situe donc vers quatorze ans. L’Unité de la Branche réside précisément dans son adaptation a cette crise, et dans les moyens mis en œuvre pour aider la fille a en sortir, non seulement sans mal, mai grandi et fortifié physiquement, mentalement et spirituellement.

    Se mettant à la portée du garçon, recherchant ce qui l’intéresse, utilisant les puissants ressorts que sont à cet âge le besoin de s’affirmer, le gout de l’aventure, la volonté instinctive de se regrouper pour jouer et agir, le désir de vivre d’avance son avenir d’homme, la Branche propose au garçon une société à sa mesure, des buts accessibles, une méthode appropriée et des activités selon des gouts.(Bases fondamentales du scoutisme, P.5)


La progression éclaireuse

    La progression des éclaireuses au cours de leur séjour à la Troupe est marquées par plusieurs épreuves variées qui développent les différents points de la formation scoute.

Promesse
2nd classe
Totem
1ere classe  
Badges techniques
Promesse2nd classeImage title1ere classeImage titleAmi de Dieu vertAmi de Dieu rouge

    Chaque éclaireuse est invite à progresser pour servir à l’aide d’épreuves variées qui développent les différents points de la formation scoute. Cette progression se fait d’abord par une préparation qui permet ensuite de prononcer sa promesse. Puis les jeunes passent leur seconde classe, l’étape du totem-adjectif et finalement, la première classe, alliant maîtrise technique et appropriation de l’esprit scout. Cette progression est complétée par la proposition de badges techniques à acquérir. Ils permettent au jeune et à ses chefs de découvrir ses talents et de les mettre au service du groupe.


L’uniforme

  • Chemise bleu avec tous  les insignes respectives
  • T-shirt blanc sous la chemise
  • Foulard (blanc et bleu couleurs de la Vierge Marie) pour ceux qui ont déjà  fait leur promesse
  • Jeans bleu marin ou short du groupe avec chaussettes blanches un peu plus  hautes que la cheville
  • Chaussures adaptées aux activités scoutes
  • Ceinture en cuir avec croix scoute
  • Sweat-shirt du groupe

Uniforme de camp

Durant le camp, l’uniforme sera :

  • T-shirt dont la couleur sera définie préalablement par la maitrise (par jour)
  • Foulard du groupe (blanc et bleu couleurs de la Vierge Marie) pour ceux qui ont déjà fait leur promesse

Symbolique de l’uniforme

    L’uniforme est avant tout un moyen de s’identifier, de se reconnaitre comme scouts et entre scouts. Les couleurs, les insignes et le foulard permettent de savoir de quel groupe et de quelle région un scout provient, quel est son pays.. L’uniforme supprime par ailleurs les différences de classe, de race et de nationalité, c’est en ce sens un signe d’appartenance à une fraternité mondiale.  (toujourpret.com)

    « Le style et la précision des détails d’un uniforme peuvent paraitre des choses sans importance, mais elles ont leur valeur pour le développement du respect de soi-même et ont une très grande signification en ce qui concerne la réputation du Mouvement auprès des tierces  personnes, qui jugent d’après ce qu’elles voient. » Baden Powell

    « Boucler son ceinturon, c’est accepter librement une discipline. C’est être prêt à partir.
Mettre son foulard, c’est lier avec les membres du groupe dont on porte les couleurs.
Passer sa cordelière, c’est se mettre la corde au cou pour le service de ses frères.
Ouvrir le col de sa chemise, c’est accueillir les exigences de la vie en plein air.
Charger son sac sur ses épaules, c’est endosser ses responsabilités, c’est rejeter sa fortune derrière soi, tout en gardant les mains libres.
Et relever les manches, c’est être prêt à servir. »

Perig Géraud-Kéraod


La Prière des éclaireuses

Seigneur Jésus,
Apprenez-nous a être généreux,
A Vous servir comme Vous le méritez,
A donner sans compter,
A combattre sans soucis des blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A nous dépenser sans attendre d’autres récompenses,
Que celle de savoir que nous faisons
Votre sainte volonté
Ainsi soit-il.


La première obligation du scout "La bonne action quotidienne..."

Image titleLa promesse Scoute
Sur mon honneur et avec la grâce de Dieu,
je m’engage à servir de mon mieux, Dieu, l’Eglise et la Patrie,
à aider mon prochain en toutes circonstances et à observer la Loi Scoute.

La Loi scoute 

  1. Le scout met  son honneur a mériter confiance
  2. Le scout est loyal a son pays, ses parents, ses chefs et ses subordonnes
  3. Le scout est fait pour servir et sauver son prochain
  4. Le scout est l’ami de tous et le frère de tout autre scout.
  5. Le scout est courtois et chevaleresque
  6. Le scout voit dans la nature l’œuvre de Dieu, il aime les plantes et les  animaux.
  7. Le scout obéit sans réplique et ne fait rien a moitie.
  8. Le scout est maitre de soit ; il sourit et chante dans les difficultés.
  9. Le scout est économe et prend soin du bien d’autrui.
  10. Le scout est pur dans ses pensées, ses paroles et ses actes.


Les principes des Scouts du Liban



1.

Le scout est fier

de sa foi et luis soumet

toute sa vie.



2.

Le scout est

fils du Liban et

bon citoyen.



3.

Le devoir

du scout commence 

à la maison.


(http://www.scoutsduliban.org/a-propos/valeurs/)